mercredi 17 mai 2017

Collectif

(click click)

Il y a quelques mois, j'ai eu l'occasion de participer modestement à un collectif BD aux éditions Quart Monde en réalisant la couverture de l'album :
"La bibliothèque, c'est ma maison, et autres histoires : Stop aux idées fausses sur les pauvres et la pauvreté"
Je suis arrivée à la toute fin du projet qui avait démarré début 2016 sur Ulule, mais je suis contente d'y avoir participé !

Les scénaristes du collectif et les éditions Quart Monde avaient une idée assez précise de ce qu'ils désiraient et qui se trouvait être tout à fait dans mes cordes (une jeune fille dans une cabane dans un arbre, tiens tiens...) ! Je leur ai donc soumis deux croquis poussés et ils ont choisi leur préféré qui est devenu la couverture finale.

 (click click encore)

Je n'ai pas encore eu l'occasion de voir l'album fini, ni de le feuilleter, mais pour les curieux toutes les infos se trouvent sur le site d'ATD Quart Monde !


mercredi 3 mai 2017

Résilience




Le tome 1 de "RÉSILIENCE" d'Augustin Lebon (scénario,dessin), Hugo Poupelin (couleur) et ma petite participation au scénario/découpage sort aujourd'hui en librairie.
Courez, foncez, surfez, rampez jusqu'à votre librairie pour vous le procurer ! :)

"2068, l’Europe est ravagée par une politique environnementale désastreuse. Pour lutter contre DIOSYNTA, la puissante multinationale qui viole et exploite les sols, un réseau clandestin baptisé la Résilience voit le jour. A leur échelle, des femmes et des hommes arpentent les routes, les décharges et les camps de réfugiés pour aider la population à reprendre le pouvoir sur son alimentation.
Déclarés hors-la-loi dans toute l’Europe, ils sont traqués, battus, assassinés et pourtant chaque jour plus nombreux. Insignifiants, ordinaires, anonymes, les Résilients existent et sont prêts à se sacrifier pour préserver une Terre à l’agonie.
Ils sont ceux que l’Histoire retiendra. Ils sont ceux que nos enfants admireront. Ils sont le remède et les héros qu’on ne mérite pas.
Résilience T1 – Les terres mortes – le 3 mai en librairie."

"RÉSILIENCE", une BD ado-adulte qui déménage, prévue en deux tomes !
Et je peux déjà vous dire que le deuxième tome va être top aussi. <3



-Interview d'Augustin Lebon à propos de "Résilience" : http://www.casterman.com/Bande-dessinee/Interviews/Interview-Augustin-Lebon-Resilience
-Une première chronique de l'album : http://www.unamourdebd.fr/2017/05/resilience-t1-les-terres-mortes/
  -Si vous n'avez pas de librairie à proximité, l'album est disponible aussi ici : http://www.bdfugue.com/resilience-tome-1-les-terres-mortes?ref=12

mardi 18 avril 2017

Prendre de la hauteur



Le post "Rester à flots" a dépassé les 5000 vues !!!
Il continue sur sa lancée et c'est grâce à vous !
Je ne sais toujours pas quel en sera la résultat à long terme, mais il y a déjà quelques petits effets visibles : 

Au dernier festival où je me suis rendue, plusieurs lecteurs que j'ai eu en dédicace m'ont parlé de cet article. Il a même décidé certains intéressés à acheter les albums plus tôt que prévu et c'est une bonne nouvelle.

J'ai pu facilement échanger avec d'autres auteurs/autrices sur leurs expériences d'arrêts de série et ajouter un peu plus à ma connaissance de notre petit milieu de la bande dessinée.

J'ai reçu toujours plus d'encouragements et de retours positifs sur les aventures de Neska et tout ça me gonfle de joie <3 ! Vous êtes fantastiques !

MERCI d'avoir parlé et de continuer à parler de Neska autour de vous ! 
Ça compte beaucoup et ça peut vraiment changer les choses !!! :) 
On continue, fringant et baveux !

dimanche 2 avril 2017

V'la l'printemps



Illustration printanière sur le thème de la "passion", réalisée pour les 10 ans de Hisler BD, une très bonne et très chouette librairie spécialisée à Metz!

Bon dimanche ensoleillé à vous !

mercredi 29 mars 2017

Le vent dans le dos

Depuis vendredi passé, le post "Rester à flots" sur Neska a eu plus de 3500 vues (et ça continue) et a déjà été partagé plus de 100 fois sur facebook, en plus des très beaux et nombreux encouragements à ce que la série continue.

Un IMMENSE merci à vous tous qui lisez, commentez, relayez ce post. Je ne savais pas et ne sais toujours pas quelles seront les conséquences réelles de ce témoignage, mais je ne m'attendais pas non plus à un retour si chaleureux de votre part.
Vous êtes vraiment supers !
Votre soutien renforce toujours plus l'idée que tout est encore possible ! MERCI !

Neska et Mangefeuille continuent de compter sur vous ! N'hésitez pas à faire découvrir la série, foncez !

vendredi 24 mars 2017

Rester à flots



J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle concernant les aventures de Neska.
La mauvaise nouvelle : les ventes d’albums des deux tomes de Neska ne sont apparemment pas bonnes. Du moins pas autant qu’elles le devraient pour envisager une suite sous forme d’albums comme les deux premiers.
La bonne nouvelle : Ça peut encore changer !

Depuis la sortie du tome 2 en février dernier, j’ai reçu de nombreux et très beaux messages d’amour concernant Neska. Ça peut paraître paradoxal avec l'annonce d'un chiffre de vente bas, mais ça ne l’est pas.
La plupart des gens qui ont lu Neska semblent, au vu de leurs retours extrêmement enthousiastes, l’avoir aimé. Ce qui pourrait en partie expliquer ces chiffres de vente bas (en partie je dis bien, car je n’ai absolument pas la réponse exacte à ce souci) est que j’ai l’impression que la série n’est tout simplement pas…vue.
Or, pour avoir envie de l’acheter et de la lire, il faut d’abord savoir qu’elle existe.

Ce n’est absolument pas la première série, ni le premier album, à connaitre ce problème dans le milieu de la bande dessinée, loin de là. D’habitude, ce n’est pas le genre de chose qu’on étale publiquement. Il faut bien dire que ce n’est pas « hyper cool » d’avouer que sa série ne se vend pas bien.
Mais voilà, j’ai deux options : soit j’attends en silence, en invoquant le Saint Escargot, de voir si la série trouve finalement son public d’ici la sortie de Kanopé 2.
Soit je balance déjà l’affaire ici et maintenant, au cas où ça pourrait motiver les amoureux des aventures de Neska, lecteurs/lectrices et libraires, à en parler autour d’eux, à faire connaître la série.
Je m’adresse aussi aux éventuels lecteurs/lectrices qui attendraient que la série soit plus avancée pour commencer à l’acheter. C’est une spirale infernale bien connue : les lecteurs/lectrices hésitent à acheter le début d’une série sans être sûrs que la suite sortira et l’auteur/l’autrice ne peut pas continuer sa série si le début n’a pas été suffisamment acheté.

Concrètement tout est encore possible, c’est pour ça que je livre ce témoignage aujourd’hui.
J’aime Neska, j’aime ce qu’elle est et ce qu’elle va devenir.
La suite est écrite depuis longtemps et ça m’embêterait beaucoup que vous ne puissiez pas la lire sous forme d’albums comme c’était prévu. Que vous ne puissiez pas suivre Neska dans l’antre de la fourmilière de l’est, au carnaval des papillons, piégée dans un guêpier, aux prises avec certaines traditions du peuple scarabée. Va-t-elle retrouver un jour sa mère ? Qui est cet Immense ? Que vont devenir Ephisto, Siloë, Noisette ? Et je ne parle pas de ce mal étrange qui va bouleverser la vie des deux-pattes.
Purée, vous vous rendez compte, ça va être terrible cette histoire !!!

Et je la raconterais quoiqu’il arrive. Mais je préfèrerais que ce soit dans les mêmes conditions et sous la même forme que pour les deux premiers tomes, histoire de vous en faire profiter au mieux, au plus beau et au plus vite. 
Et pour ça il n’y a qu’une solution : Faire connaître Neska.
Alors n’hésitez pas, si vous pensez que la série le mérite, parlez-en autour de vous à vos proches, vos amis, vos voisins, vos collègues, votre libraire spécialisé BD (il le vend, mais ne l’a peut-être pas lu), votre dentiste, votre banquier, votre marchand de glace, à qui vous avez envie quoi ! :) 
 Neska et Mangefeuille, comptent sur vous !  

mercredi 1 mars 2017

Chroniques et petites bêtes



A l'occasion de la sortie du tome 2 de Neska : "Le Rituel de la pluie" et du festival "La BD est dans le pré", j'ai eu la chouette possibilité de faire des rencontres/interventions scolaires. 
J'ai donné un petit challenge dessiné aux enfants/ados que j'y ai rencontré et ai réalisé 8 "planches techniques" de référence pour les aider à dessiner une petite bête de leur choix.

Je mets ces planches techniques ici, parce que je les aime bien.

Et en prime, une mini sélection de chroniques internet du deuxième tome de Neska :
(cette dernière est plutôt à lire après avoir lu l'album car il y a quelques révélations sur l'histoire)

Merci aux chroniqueurs !





lundi 13 février 2017

Neska en Lot-et-Garonne

À Marmande et Fourques-sur-Garonne (à l'est de Bordeaux), il y a des gens formidables.

Si vous cherchez des fans, que dis-je, des "experts" de Neska, vous en trouverez là ! 
Les élèves des 8 classes que j'ai rencontrés ces 5 derniers jours m'ont transmis une sacrée pêche que je rapporte chez moi, ainsi qu'un superbe hommage à Neska :


Merci aux CM1-CM2 de l'école Édouard  Herriot pour ce magnifique dessin que je ne me lasse pas de regarder. Leur interprétation des différents personnages est tellement super qu'elle mérite des plans rapprochés :

Siloë, Neska et leur (tout-petit) papa.

Un deux-pattes du clan des papillons, Ephisto, son père et l'Immense (très immense)


Et enfin ! La Marchazi et Asenzé. <3

C'est un magnifique cadeau, merci aux dessinateurs/dessinatrices !
Je le garde bien à l'abri dans mon bureau.

Si jamais ils me lisent, un grand merci aussi à tous les bénévoles, les auteurs, les cosplayeurs, les professeurs et bien sûr les lecteurs qui étaient présents au Festival "la BD est dans le pré" ce week-end, j'ai passé un très bon moment en votre compagnie ! :)